Art public à OC Transpo

L’art public apporte de la couleur, de la beauté et de l’imagination à différents secteurs de la ville. Que ce soit une murale à une station du Transitway ou une sculpture sur le trottoir, l’art public est devenu une partie intégrante du tissu de notre ville - servant d'inspiration aux résidents et aux visiteurs. 

Des œuvres d’artistes locaux, commandées par la Ville d’Ottawa en vue de les exposer dans des espaces publics, se trouvent notamment aux emplacements suivants d’OC Transpo :


Le long du transitway

Le long de la ligne Trillium

  • Station Carleton de l'O-Train - « locomOtion »

Dans les édifices d'OC Transpo


» Collection d'art de la Ville d'Ottawa
» Art public de la Ville d'Ottawa


Œuvres d'art le long du Transitway


« Code de south Keys »
Station du transitway South Keys

Photo de œuvre d'art public à la station South Keys

Titre : Code de South Keys
Artiste : Ineke Standish (1945 - 2001)
Date : 1996
Média : gaufrage sur plaques murale en acier inoxidable
Nom du site : Station South Keys
Collection d'art de la Ville d'Ottawa : 2001-0552

Située le long des murs nord et sud du passage inférieur South Keys, la murale de Standish encourage les usagers du transport en commun à toucher les tuiles pour décoder 11 symboles en braille. Le vert et le bleu évoquent le ciel et un paysage aquatique luxuriant, alors que les tuiles d'acier inoxydable représentent des plantes ou des animaux qui peuplaient le secteur de South Keys lorsqu'il était un terrain marécageux. L'artiste a considéré le braille comme un langage sculptural, qui évoque la relation entre la mémoire, l'histoire et la culture.

[retour]

« Pilier de carrière »
Station du transitway Greenboro

Photo de œuvre d'art public à la station Greenboro

Titre : Pilier de carrière
Artiste : Susan Feindel
Date : 1993
Média : murale en mosaic
Nom du site : Station Greenboro
Collection d'art de la Ville d'Ottawa : 2001-0325

Cette œuvre de Susan Feindel est composée de carreaux couleur terre vitrifiés mais non vernissés, de 18,5 mètres carrés. Malgré le style abstrait, l’œuvre produit une forte impression de mouvement et d'animation, particulièrement perceptible dans la partie droite de la fresque murale, vibrante d'une concentration de carreaux orange et jaunes agencés en une spirale puissante et irradiante. L’artiste a voulu exprimer la créativité de l’homme et de la nature et les liens intimes entre les deux. L’intensité des traits et la douceur de la palette expriment antagonisme et harmonie tout à la fois. L’énergie et le dynamisme qui s’en dégagent invitent le regard à parcourir tout l’ensemble. Lorsque l’on regarde attentivement, on peut noter, dans le coin inférieur droit, la signature de l’artiste en carreaux de couleurs sombres, intégrée à la composition.

[retour]

« mem-o-mobilia »
Station du transitway Billings Bridge

Photo de œuvre d'art public à la station Billings Bridge

Titre : mem-o-mobilia
Artiste : Mark Marsters
Date : 1991
Média : émail sur aluminium
Nom du site : Station Billings Bridge
Collection d'art de la Ville d'Ottawa : 2001-0584

Il s’agit de 36 panneaux en couleurs adaptés de publicités, de communiqués et de produits commerciaux qu’ont pu voir les habitants de la région de Billings Bridge aux XIXe et XXe siècles. Le titre de l’œuvre est un jeu avec les mots mémoire et mobile. Les panneaux sont regroupés selon les époques : 12 d’entre eux renvoient à 1814, soit l’année où la famille Billings s’est établie sur les bords du canal Rideau, tandis que les panneaux du centre réfèrent à 1867, l’année de la Confédération, et que ceux du mur nord évoquent l’année 1900, quand la population de Billings Bridge a atteint 200 personnes. Les roues au-dessus de chacun évoquent le train et les tramways qui sillonnaient jadis les quartiers d’Ottawa. Les panneaux eux-mêmes sont fixes, mais les roues suggèrent changement et mouvement.

[retour]

« Sans titre »
Station du transitway Riverside

Photo de œuvre d'art public à la station Riverside
Titre : Sans titre
Artiste : Gerald McMaster
Date : 1991       
Média : revêtement époxy          
Nom du site : Station Riverside              
Collection d'art de la Ville d'Ottawa : 2001-0398  

Photo de œuvre d'art public à la station RiversideLes images répétées d'humains, de chevaux, d'empreintes de main, de points et de croix, issues des symboles traditionnels utilisés dans la culture des Cris des plaines, à laquelle l’artiste appartient, évoquent le mouvement et la liberté dans les transports urbains modernes. L’œuvre commence au point d'embarquement de la station et se poursuit dans la cage d'escalier ouest et le long du couloir à l’étage.

[retour]


« Accélérateur / décélérateur »
Station du transitway Lycée Claudel

Photo de œuvre d'art public à la station Lycée Claudel

Titre : Accélérateur / décélérateur
Artiste : Tom Sherman
Date : 1990
Média : blocs de béton glacés
Nom du site : Station Lycée Claudel
Collection d'art de la Ville d'Ottawa : 2001-0400

Fondée sur les principes de la perspective et du mouvement, cette œuvre, située dans le secteur du passage inférieur pour piétons, est conçue pour présenter un contexte visuel directionnel pour les passagers qui entrent dans la station et ceux qui en sortent.

[retour]

« Bellwether »
Station du transitway Longfields

Photo de œuvre d'art public à la station Longfields

Titre : Bellwether
Artistes : Erin Robertson et Anna Williams
Date : 2011
Média : bronze avec patine
Nom du site : Station Longfields
Collection d'art de la Ville d'Ottawa : 2011-0001

L'œuvre intitulée Bellwether (indicateur de tendance) est une sculpture permanente, que l'on aperçoit sur les toits végétaux de la station de transport en commun; elle se compose de quatre moutons et d'un chien berger de type Border-Collie, de grandeur nature, coulés dans le bronze et revêtus d'une patine.

Photo de œuvre d'art public à la station LongfieldsBellwether vise à créer une impression globale du mouvement d'une collectivité dans un espace désigné. L'œuvre examine la subtilité de divers rôles et de différentes relations au sein de groupes établis. En comparant de manière ludique le système de transport public contemporain aux pratiques traditionnelles en matière de rassemblement en troupeau, l'installation évoque la coopération et l'adaptation sociales, deux caractéristiques d'un système de transport efficace.

[retour]

« Courants »
Station du transitway Marketplace

Photo de œuvre d'art public à la station Marketplace Titre : Courants
Artiste : Cheryl Pagurek
Date : 2011
Média : vidéo et panneaux DEL
Nom du site : Station Marketplace
Collection d'art de la Ville d'Ottawa : 2011-0002

Les thèmes dominants représentés dans l’œuvre de Cheryl Pagurek explorent les concepts du temps, de la mémoire, de l’histoire et de la nature éphémère du passé évanescent. Courants, une œuvre consistant en des images vidéo à changement constant diffusées en boucle de 20 minutes, présente des images de la rivière Jock et témoigne du lien préservé avec le cours d'eau situé à proximité dans une zone soumise à un aménagement urbain constant. Par le biais d'images historiques de la zone, des terres agricoles avoisinantes et des séquences vidéo du transport en commun contemporain (autobus d'OC Transpo et O-Train), Courants célèbre le milieu environnant. L’œuvre place le transport en commun au sein d'un récit du progrès tout en mettant l’accent sur l’approche écologique. En situant le site actuel dans un continuum, les séquences vidéo nous ramènent dans le passé et préservent le présent pour les générations futures. Les images historiques présentées dans Courants proviennent de nombreuses sources; l'artiste tient à remercier toutes les personnes qui y ont collaboré.

Visionnez Courants sur votre téléphone cellulaire! Faites téléchargez l’œuvre sur votre téléphone cellulaire, votre baladeur audionumérique ou votre ordinateur.

[retour]

Œuvres d'art le long de la ligne Trillium



« locomOtion »
Station Carleton de l'O-Train

Photo de œuvre d'art public à la station Carleton de l'O-Train

Titre : locomOtion
Artiste : Stuart Kinmond
Date : 2015
Média : aluminum
Nom du site : Station Carleton de l'O-Train
Collection d'art de la Ville d'Ottawa : 2015-0184

Le grand format de cette œuvre d'art et son installation le long du quai confèrent à la station Carleton de l'O-Train un sentiment d'appartenance au lieu et une identité architecturale. En balayant l'œuvre du regard, la succession de segments de roues donne une impression de mouvement et de déplacement. Le soir, le motif des panneaux rouges – inspiré du logo d'OC Transpo – sert de balise et rappelle la lumière ambiante des trains qui passent.

locomOtion a été commandé par le Programme d'art public de la Ville d'Ottawa dans le cadre du projet de prolongement de l'O-Train en 2013. L'architecte devenu artiste, Stuart Kinmond, habite à Ottawa depuis 1984. Il a fait ses études à l'Université McGill et à l'École d'art d'Ottawa. Il travaille à temps plein comme artiste dans les médias de la peinture, des arts médiatiques numériques et des installations d'art.

[retour]

Œuvres d'art aux édifices d'OC Transpo



«TRANSPOtting »
Garage Industrial

Photo de œuvre d'art public à la garage Industrial (nuit)
Titre : TRANSPOtting
Artiste : Eos Lightmedia  
Date : 2012
Média : panneaux DEL et logiciels
Nom du site : Garage d'OC Transpo Industrial, 735-755, ave. Industrial
Collection d'art de la Ville d'Ottawa : 2012-0201

Photo de œuvre d'art public à la garage Industrial (jour)L'œuvre de commande TRANSPOtting en est une qui s'appuie sur divers médias et comprend 80 panneaux à DEL encastrés dans des murs acoustiques. L'expérience visuelle, où les diodes changent de couleur et d'intensité et tracent sans cesse de nouvelles formes, est activée par les données provenant des horaires d'autobus d'OC Transpo. Quand le premier chauffeur quitte le terminal et amorce sa journée, le mur comme à briller d'une couleur différente pour chaque trajet d'autobus. Au fur et à mesure que le nombre d'autobus dans une certaine section s'accroît, la luminosité du mur augmente et un flot ininterrompu de lumière multicolore se révèle. L'activité poursuit ses ascensions et ses déclins, témoignant des heures de pointe et des périodes d'accalmie qui marquent la journée. Quand une journée tire à sa fin, le nombre et l'intensité des lumières se résorbent jusqu'à ce que le dernier autobus rentre au bercail. Le mur nous permet donc de voir jusqu'à quel point les autobus fourmillent dans tous les coins de la ville. Il captivera les membres du public qui attendront non seulement l'arrivée véritable de leur autobus, mais aussi son apparition sur le réseau lumineux. Eos Lightmedia est une entreprise de design établie à Vancouver qui crée des environnements immersifs. Elle compte sur plus de 25 ans d'expérience nationale et internationale dans les domaines de l'architecture, des attractions thématiques, des expositions, des musées, des centres des congrès et des installations d'art public.

[retour]


« L’esprit d'OC Transpo »
Édifice administratif d'OC Transpo

Photo de œuvre d'art public à 1500, boul. St-Laurent

Titre : L’esprit d'OC Transpo
Artiste : Bhat Boy
Date : 2014
Média : acrylique sur toile
Nom du site : Édifice administratif d'OC Transpo
1500, boul. St-Laurent, étage principal
Collection d'art de la Ville d'Ottawa : 2015-0001

L'artiste local Bhat Boy s'est inspiré des traditions de peinture médiévales et a tiré parti de sa passion pour l'histoire et la cartographie pour créer une image fantaisiste du réseau de transport en commun d'Ottawa. La peinture de 4,6 m de long présente 28 différents véhicules ayant servi au transport en commun au cours des 125 dernières années, tous rassemblés sous un magnifique ciel hivernal étoilé.

Afin de mettre en évidence le brillant avenir du transport en commun d'Ottawa, il a judicieusement fait apparaître le réseau de train léger sur rail à des croisements clés de sa peinture, en utilisant pour ce faire des jaunes et des roses chauds. Bhat Boy a travaillé à la planification, à la peinture et à l'installation de son œuvre alors même que se poursuivaient les travaux de construction de la Ligne de la Confédération.

Bhat Boy est reconnu pour sa contribution dynamique en tant que peintre, professeur et organisateur communautaire. Avec son style de peinture bien à lui, il ajoute à Ottawa une dimension fantaisiste inusitée. Voyageur infatigable, il emprunte les réseaux de transport en commun de partout dans le monde et divise son temps entre deux capitales : Ottawa, au Canada, et Londres, en Angleterre.

[retour]


« Inflorescence »
Édifice du service à la clientèle et les opérations de réservation

Photo de œuvre d'art public au 925, chemin Belfast
Titre : Inflorescence
Artiste : Deborah Margo
Date : 2015
Média : cuivre
Nom du site : Édifice du service à la clientèle et les opérations de réservation au 925, chemin Belfast.
 

Photo de œuvre d'art public au 925, chemin BelfastOC Transpo a rénové en 2015 son nouvel édifice situé au 925, chemin Belfast pour regrouper sous un même toit son service à la clientèle et les opérations d'assignation de Para Transpo. L’œuvre d'art public L'Inflorescence, création de l’artiste locale Deborah Margo, y attire maintenant l’œil des clients comme des employés.

Représentant l’interdépendance, principe qui s’harmonise bien aux valeurs d'OC Transpo, L'Inflorescence est composée de cinq sculptures de cuivre inspirées par les petites plantes du même nom qui poussent sur la tige centrale de la plante‑araignée.

L'artiste a taillé, martelé et assemblé de multiples feuilles de cuivre à la main pour créer les « plantes » dont la surface richement colorée et texturée reflète la lumière artificielle et naturelle.

Deborah Margo travaille à Ottawa à titre de sculpteure, d'écrivaine, de professeure et d'horticultrice depuis 25 ans. Bon nombre de ses œuvres s'articulent autour de deux thèmes environnementaux, soit la croissance et le changement.

[retour]

Texte: Arrêt sécuritaire Image: horloge affichant 19 heures

Arrêt sécuritaire

À compter de 19 h, vous pouvez demander au chauffeur de vous faire débarquer plus près de votre destination.

Carte Presto et texte « Remplacer sa carte »

Remplacer sa carte

Si vous vous êtes fait voler votre carte ou l’avez perdue, vous pouvez la remplacer moyennant des frais de $ dans l’un des centres de service à la clientèle d’OC Transpo. Si votre carte est enregistrée, le solde du compte peut être transféré.

Image biffée d'une carte Presto passée devant un lecteur. Texte en arrière-plan: Les aînés ne payent pas le mercredi

Les aînés ne payent pas le mercredi

Avis aux aînés : pas besoin d’utiliser votre carte le mercredi!

Envoyer cette page

PRESTO