Hier et aujourd’hui

Des années importantes


Des résidents d'hier et d'aujourd'hui retracent l'évolution du service pendant des années importantes dans l'histoire d'OC Transpo.

 

 

1870

  • Nous avons maintenant un service public de tramways à traction animale! Ces derniers font le trajet entre New Edinburgh et Chaudières; ailleurs, il faut marcher ...
  • les rails sont conçus de façon à permettre le transport des voyageurs le jour et du bois de sciage, le soir ...
  • comme les rails sont surélevés à trois pouces de la rue, beaucoup de dommages sont causés aux charrettes de fermiers ...
  • même si on se sert de traîneaux l’hiver, les tramways sont hors de service des jours durant, tant à la chute qu’à la fonte des neiges ...
  • au printemps, les tramways ne peuvent circuler puisque les glaces à la dérive inondent la rue Rideau.

1900

  • Beaucoup considèrent le service du dimanche comme une ignominie sans nom, mais d’autres sont d’avis que ce serait une bonne idée de per-mettre ainsi aux mécaniciens et aux membres de leurs familles de prendre l’air et d’aller visiter les parcs Lansdowne ou Beechwood ...
  • au Québec, nous entrevoyons déjà le déversement de la racaille d’Ottawa à Aylmer si on autorise le service de tramway le dimanche ...
  • le déneigement est un problème sérieux; les traîneaux couverts emportent la neige et la déversent dans le canal ou la rivière, à la hauteur des Chaudières ...
  • les tramways sont parfois coincés dans la glace durant plusieurs jours ...
  • les passagers doivent constamment alimenter le poêle à bois pour se réchauffer ...
  • il n’y a pas d’essuie-glace ...
  • nous sommes très inquiets de la nouvelle et dangereuse limite de vitesse de 10 m/h ...
  • les enfants raffolent des tramways; dans un virage, ils s’amusent à glisser le long de la banquette semi-circulaire, à l’arrière du véhicule...
  • les mauvais garnements décrochent parfois le câble électrique et arrêtent le tramway .. malgré tous les problèmes, nous sommes heureux de voyager en tramway ...
  • c’est plus rapide que la marche et on peut se rendre à des endroits éloignés, notamment à Britannia où la société de transport a aménagé un parc de loisirs.

1959

  • Les tramways électriques, qui nous ont rendu de si bons services durant si longtemps, sont remplacés par un réseau d’autobus permettant d’offrir un service de qualité supérieure ...
  • le 1er mai, nous observons avec tristesse le dernier tramway - le Britannia 831 - s’engager pour la dernière fois dans le hangar de la rue Cobourg. L’ère du tramway a pris fin.

1991

  • Dans la région d’Ottawa-Carleton, nous pouvons prendre l’autobus presque partout et beaucoup d’usagers empruntent l’express pour se rendre au travail ...
  • on est à l’abri de la poussière et de la pluie et on n’est pas fouetté par le vent dans une voiture à ciel ouvert ...
  • nous pouvons souvent attendre l’autobus dans un abri ...
  • les usagers peuvent téléphoner pour se renseigner sur la période d’attente ...
  • lors des collectes d’aliments pour les plus démunis, nous unissons nos efforts à ceux du personnel de la société de transport ...
  • les autobus sont à notre service en cas d’urgence; il suffit de faire signe au chauffeur, qui utilisera son poste émetteur-récepteur ...
  • les personnes handicapées ne sont plus confinées au foyer; beaucoup font appel aux véhicules du transport adapté, qui les cueillent à domicile ...
  • la vie était très différente avant l’arrivée de l’automobile; aujourd’hui, nous savons que les 80 millions de déplacements par an en autobus contribuent de façon appréciable à décongestionner la circulation et à améliorer la qualité de l’air à Ottawa.
Un autobus de la STO et une carte Presto. Texte sur l'image: Circulez à bord de la STO.

Circuler à bord des autobus de la STO

La carte PRESTO est acceptée dans les autobus de la STO :

  • avec un laissez-passer mensuel
  • sur présentation d’une correspondance d’un autobus d’OC Transpo

Quel sera son parcours?

La Ligne de la Confédération de l’O-Train reliera 13 stations, de Tunney’s Pasture dans l’ouest à Blair dans l’est.

Quel sera son parcours? : Pour en savoir davantage

Envoyer cette page

PRESTO