Passer directement au contenu

Animaux d’assistance

Bienvenue à bord!

Les animaux d’assistance utilisés par des personnes ayant un handicap peuvent monter à bord de tous les véhicules d’OC Transpo. Vous pourrez identifier votre animal d’assistance de l'une des façons suivantes :

  • Une veste, un harnais ou un autre indicateur visuel qui permet d’indiquer clairement qu’il s’agit d’un animal de service;
  • Une pièce d’identité avec photo des chiens-guides du procureur général de l’Ontario;
  • La carte d’identité pour animal d’assistance d’OC Transpo (si vous en possédez déjà une). Quoique nous ne délivrons plus ces cartes, les cartes existantes demeurent une façon valide d’identifier un animal d’assistance.
  • Une lettre signée par un professionnel de la santé réglementé qui confirme que vous avez besoin de votre animal d’assistance pour des raisons liées à un handicap.

Professionnels de la santé réglementés

Nous acceptons les documents de tous les professionnels en soins de santé réglementés qui figurent ci-dessous et qui ont le droit (permis d’exercice) d’exercer en Ontario :

  • Audiologistes et orthophonistes
  • Chiropraticiens
  • Infirmières et infirmiers
  • Ergothérapeutes
  • Optométristes
  • Médecins et chirurgiens
  • Physiothérapeutes
  • Psychologues
  • Psychothérapeutes autorisés et thérapeutes autorisés en santé mentale

À bord d'un véhicule d'OC Transpo avec un animal d'assistance

Le propriétaire est tenu de superviser son animal d’assistance et de voir à ce que celui-ci ne bloque pas le passage.

Les petits animaux d’assistance doivent être transportés dans une cage ou un sac, ou encore, sur les genoux du propriétaire et retenus à l’aide d’une courte laisse ou d’un harnais.

Les animaux d’assistance de plus grande taille doivent être tenus en laisse ou sous harnais.

  • Dans la mesure du possible, un gros animal d'assistance doit rester assis au sol, entre les genoux de son propriétaire, qui peut ainsi le tenir et lui assurer plus de stabilité quand le véhicule est en mouvement.
  • Dans la mesure du possible, le passager doit régler ou replier son repose-pieds une fois à bord de l'autobus, et l'animal d'assistance doit être assis, et non couché, devant l'appareil fonctionnel.
  • Le passager qui ne peut pas régler son repose-pieds doit faire asseoir son animal d'assistance du côté de son appareil fonctionnel donnant sur l'allée, aussi près de lui que possible. Au besoin, il le fait asseoir devant lui chaque fois que montent de nouveaux passagers.

Animaux d’assistance à bord de Para Transpo

Pour utiliser Para Transpo avec un animal d’assistance, veuillez l'enregistrer auprès de Lifemark.

Pour en savoir plus sur l’utilisation du transport en commun avec un animal d’assistance, veuillez communiquer avec nous